Les principaux maîtres d’Eric Caulier

Les maîtres d’Eric Caulier appartiennent à différents courants : arts internes, circuits académiques et développement personnel.

Les maîtres d’Eric Caulier dans les arts internes

  • Teresa Bassols lui a fait découvrir le tai chi chuan au début des années 1980. Elle a su, en outre, le toucher en profondeur, l’interpeller. Elle a ainsi fait naître en lui la flamme de la passion pour cet art de vie.
  • San Gee Tam  lui a fait travailler pendant plusieurs années les fondations. Il l’a également ouvert aux différentes facettes de l’art.
  • Men Hui Feng  – l’encyclopédie vivante des arts martiaux – est le maître qui l’a le plus marqué. Durant douze ans, il lui a enseigné les 5 styles majeurs de tai chi chuan ainsi que le xingyiquan. Men Hui Feng, 9ème duan en tai chi, a occupé les postes les plus prestigieux. Il est l’auteur de nombreux livres. Admis dans son cercle d’élèves proches, Eric Caulier a été initié à son système de « qi gong familial ».
  • Kan Gui Xiang – la reine du style Chen – professeur à l’Université d’Éducation Physique de Pékin, a formé de nombreux experts en style Chen en Chine et dans le monde. Elle a participé à la création de plusieurs formes dont la 36 Chen et la 56 Chen qu’elle a enseignées à Eric Caulier. Pour lui, ce fut une rencontre avec la « grâce ».

Une grande partie de la transmission avec San Gee Tam, Men Hui Feng et Kan Gui Xiang s’est effectuée en cours particuliers. Eric Caulier a donc été constamment corrigé « avec la main ». Eric Caulier a également eu le privilège de fréquenter des maîtres légendaires tel que Li Tianji et Zhang Wenguang. Li Tianji, élève de Sun Lutang, est le créateur des premières formes modernes : 24 postures, 32 épée, 48 postures et 88 postures. Zhang Wenguang  faisait partie de l’équipe de démonstration de Wushu aux jeux olympiques de 1936 à Berlin. Il a créé la forme des 40 postures Yang.

Au niveau académique

Dans son parcours de chercheur, Eric Caulier a bénéficié de la bienveillance de Professeurs hors du commun :

  • Baudoin Decharneux et Ghislain Carlier lui ont d’abord fait prendre conscience de ses possibilités. Ils l’ont ensuite introduit dans le milieu universitaire et l’ont suivi dans son parcours de chercheur.
  • Michel Maffesoli l’a accepté dans sa tribu. Eric Caulier ainsi  a rencontré des chercheurs du monde entier, de tous les âges et de tous les horizons.
  • Nancy Midol  l’a accueilli régulièrement chez elle pendant plusieurs années. Spécialiste des transes, elle a dirigé  sa thèse de manière « chamanique ». Elle l’a amené à la découverte de ses mondes intérieurs inexplorés.

Dans le développement personnel

  • Paul Schmitt, pharmacien passionné d’énergétique, initié aux techniques d’alchimie intérieure a accompagné Eric Caulier pendant plus de 20 ans. Il lui a fait découvrir une approche intuitive de l’énergie.
  • Alfred Lavandy, magistrat honoraire, fut longtemps administrateur du Comité Olympique Belge. Président d’honneur de l’École de tai chi depuis plus de deux décennies, Alfred Lavandy est une source d’inspiration au niveau de l’éthique en acte.
  • Depuis le milieu des années 1990, Eric Caulier poursuit également un cheminement dans diverses pratiques initiatiques occidentales. Il a été initié dans plusieurs voies ( chamanique, chevaleresque et alchimique).

En savoir plus sur l’école


tai chi cours gratuit