COmment trouver son prof de tai chi?

Choisir son professeur de tai chi. Comment faire ? C’est une question difficile mais néanmoins essentielle. En Chine, dans les milieux de pratiquants, la question principale n’est pas « quel style pratiques-tu ? » mais « qui est ton maître ? ».

Une façon de répondre en évitant toutefois la question est de dire « l’élève a le professeur qu’il mérite » et « le professeur a les élèves qu’il mérite ». La sagesse populaire affirme d’ailleurs « qui se ressemble s’assemble ».

10 conseils pour vous aider à trouver votre prof:

  1. Les aspects pratiques doivent être pris en compte : proximité du lieu d’habitation, créneaux horaires, prix, etc. Pourtant, certains n’hésitent pas à se déplacer pour trouver le cours qui leur convient. Quand on aime, on ne compte pas.
  2. L’expertise de l’enseignement est importante. L’imitation joue un rôle non négligeable dans l’apprentissage. Cependant, un maître ou un champion n’est pas forcément un bon pédagogue.
  3. Les différentes facettes de l’art sont-elles transmises ? On peut débuter par la pratique de santé et puis progressivement être intéressé par la pratique avec partenaire. Celle-ci est indispensable pour approfondir la compréhension de l’énergie. A condition toutefois d’éviter le travail en force.
  4. L’enseignant explique-t-il les principes posturaux ? Veille-t-il aux alignements corporels, particulièrement au niveau des genoux ? Privilégier des postures trop basses peut avoir des conséquences au niveau des articulations.
  5. Le professeur introduit-il la pratique par quelques exercices d’étirement et de renforcement musculaires en douceur ? Ceux-ci donnent en effet les moyens de prendre les postures aisément.
  6. Y a-t-il une alternance entre posture statique et en mouvement? Les postures statiques sont essentielles à condition de ne pas être maintenues trop longtemps, surtout pour ceux qui ont des problèmes circulatoires.
  7. Le professeur cantonne-t-il ses élèves à un seul style ? Le style Yang est approprié pour débuter. Ensuite, le professeur qui maîtrise plusieurs styles pourra orienter les élèves en fonction de leur morphologie et de leur tempérament.
  8. Attention aux enseignants qui ne pratiquent que des formes longues de manière exclusive. Celles-ci, par leur difficulté de mémorisation, ont dégoûté à jamais nombre de débutants.
  9. Avoir des exercices concrets à pratiquer chez soi dès le début constitue un formidable déclencheur de progrès.
  10. Quoi qu’il en soit, essayez différentes approches. Restez ouvert sans papillonner et faite confiance à votre intuition.

Stages et Master classes


tai chi cours gratuit